Ces deux parties ont été jouées récemment à Chartres lors de TOP12. Dans les 2 diagrammes vous avez déjà un bon avantage (avec les noirs au 1er et avec les blancs au 2eme), il ne reste qu’à trouver le coup qui tue !

Réponse de l’exercice précédent :

1…Cxf3 ! le cavalier se sacrifie pour libérer cette case pour le fou 2. Fxf3 (après 2. Rxf3 on a même un mat en deux 2…Fe4+ 3. Rxe4 Tbe8#) 2…Fe5 3. Th1 Dg3+ 4. Rf1 Fd3+ ! (4…Txb2 revient à la même variante, par contre 4…Dxf3? n’est pas assez rapide – 5. gxf5 Txf5 6. Tg1 et les blancs sont bien vivants) 5. Fe2 (5.Re1 Dxf3; 5. Cxd3 Dxf3+ 6. Cf2 Dxh1+!) 5…Txb2! presque toutes les pièces noires participent dans cette attaque 6. Dxb2 Dxe3 7. Fxd3 cxd3 menace d2, et les blancs n’ont pas trouvé mieux que 8. Tc2 (8. Ccd1 Df3 menace Dxh1 et Fxb2; 8. Te1 Df3) 8…dxc2 9. Dxc2 Txf2+ 10. Dxf2 Dxc3 -+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez-nous !

Château-Parc du charmois, avenue du Charmois, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy. Ouvert mercredi, vendredi, samedi et dimanche. Tous les détails à la rubrique "club"

Nos joueurs (FFE)

Nos équipes (FFE)

Fiche club (FFE)

Dates soirées rapides

Dates Blitz club

Dates Trophées-Jeunes

Dates Circuit54

Plaquette histoire club

Tract du club

Fiche inscription 2017-2018

Agenda

Le seul jeu qui appartienne à tous les peuples et à toutes les époques, et dont nul ne sait quel dieu l’a apporté sur terre pour tuer l’ennui, pour aiguiser l’esprit, pour stimuler l’âme. Où commence-t-il, où finit-il ?   « Le joueur d’échecs » (1943) de Stefan Zweig