Attention : édition spéciale prodiges !

Le London Chess Classic vient tout juste de se terminer et a vu la victoire conjointe du « Lucky Luke russe » Ian NEPOMNIACHTCHI et de l’Américain Fabiano CARUANA, tous deux à 6/9. L’une des parties décisives pour la première place fut celle d’hier opposant le Russe avec les Noirs au champion du monde Magnus CARLSEN, en méforme dans ce tournoi.

Alors que la pression montait peu à peu sur le roque noir, le Norvégien commit une série d’imprécisions inhabituelles pour lui, avant de commettre l’irréparable ! Comme l’avait dit le célèbre joueur allemand, le docteur Siegbert TARRASCH, « Les erreurs sont comme les malheurs, elles n’arrivent jamais seules ! »

Dans la position du diagramme, les Blancs viennent de pousser leur pion c4 en c5… A vous de jouer avec les Noirs et de réfuter le meilleur joueur de la planète !

Quelques semaines plus tôt eurent lieu deux fortes compétitions aux formats très différents : le 11ème tournoi des Rois et Reines à Bucarest (Roumanie), ainsi que l’open de Runavik (Iles Féroé).

Le tournoi des Rois regroupait 4 super GM qui s’affrontaient en parties rapides et blitz. Le vainqueur fut l’éternel génie ukrainien Vassily IVANCHUK devant le Russe Sergey KARJAKIN, le prodige chinois Yi WEI et le local Bogdan-Daniel DEAC. Ce fut lors des blitz que WEI Yi exécuta de belle manière le GM roumain.

A vous de rivaliser avec le monstre aux 1000 yeux de Chine 🙂 De nombreux chemins mènent à Bucarest, mais votre mission est de trouver le plus précis! Les Blancs jouent et marchent sur leur adversaire :

L’open de Runavik comptait parmi ses participants un autre super prodige, le bientôt GM indien Sarin Nihal âgé de seulement… 13 ans !!! Je ne résiste pas à vous montrer sa photo : https://ratings.fide.com/card.phtml?event=25092340 🙂 🙂

Voici sa démolition du MI islandais Einar JENSSON… Les Blancs jouent et gagnent :

Cet exemple relativement simple (non non, je ne vous mets pas la pression ;-)) me rappela une fameuse victoire du légendaire Bobby FISCHER (1943-2008) aux dépens de son compatriote Samuel RESHEVSKY (1911-1992). Tous deux étaient également d’authentiques prodiges du jeu d’échecs, le premier devenant Grand-Maître à l’âge de 15 ans tandis que le second parcourait l’Europe dès l’âge de 6 ans, écrasant des centaines d’adultes lors de nombreuses exhibitions de parties simultanées !

Ces deux grands champions se sont affrontés maintes et maintes fois et comptabilisent à eux deux pas moins de 15 titres nationaux ! Penchons nous sur leur duel du 11ème championnat des Etats-Unis, organisé à New York en 1958/59 et remporté par FISCHER (8,5/11) devant RESHEVSKY (7,5/11) justement ! La partie ne fait que commencer, mais la messe est pourtant dite ! Les Blancs jouent et gagnent :

P.S : Cette partie ne fait évidemment pas honneur au grand talent de Samuel RESHEVSKY, l’un des seuls joueurs à avoir battu sept champions du monde au cours de sa longue et prestigieuse carrière !

Enfin, n’oublions pas notre petite étude hebdomadaire pour garder quelques étoiles dans nos yeux 🙂 Son auteur n’est autre que le premier champion du monde officiel de l’histoire du jeu, l’Autrichien Wilhelm STEINITZ (1836-1900), le seul des 13 premiers champions que RESHEVSKY n’ait jamais rencontré ! 🙂

Les Blancs jouent et gagnent :

Notre open de Vandoeuvre se rapproche chaque minute un peu plus (vous êtes tous inscrits ???) et j’espère que ces exercices vous donneront l’envie, l’envie d’avoir envie ! 😉

 

 

Réponses des exercices de la semaine dernière :

Partie du Capitaine en cavale : Les Blancs matent joliment par 1.Th8+ – Rg7 2.Dh6+ – Rf6 3.Te6+ !! – fxe6 (ou 3…Rf5 4.g4+ ! – Rxg4 5.Te4+ – Rf3 6.Dh1 mat) 4.Df4+ – Rg7 5.Df8 mat OUPS !

Etude de S.LOYD : 1.Cc6 !! On pousse le Roi noir vers le toboggan grâce à la menace 2.Db7+ suivi de De7 mat …Rxc6 2.Dc8+ – Rd5 3.Da8+ et que ça glisse ! – Rc4 4.Da2+ – Rd3 5.De2 mat  🙂

Etude de L.PROKES : 1.Rd2 !! – f2 2.Td1 !! seul coup ! – g2 3.Re3+ et le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.