La 14ème édition de l’open international de Vandoeuvre vient de s’achever. Elle fut placée sous le signe de la jeunesse, la moyenne d’âge du podium du tournoi A étant de moins de 23 ans ! Mais que les anciens ne s’inquiètent pas, l’expérience compte toujours… juste un peu moins 😉 Du pain béni pour ma chronique tactique 🙂

 

 

L’open 2018 aura accueilli 308 joueurs (record battu) dont 42 Vandopériens qui auront vaillamment défendu les couleurs du club dans les tournois A-B-C et D. Ce sont aussi 185 points (!) engrangés par ces 42 guerriers, 45 rois restés au centre, 73 cavaliers envoyés au bord (et rarement revenus…), 33 tentatives de mat du berger, 19 coups interdits (dont 18 non réclamés), 95 coups joués à la seconde (la courbe augmentant brutalement à partir du jeudi), 2 pions doublés toutes les 8 minutes, 1 pièce en l’air toutes les 2 minutes 30 (preuve que cette chronique fonctionne!)… etc (source FBI)

Bref, les concepts profonds des Steinitz et autres Tarrasch ont maintes fois plié, mais jamais rompu ! 🙂

Place maintenant à une jolie combinaison orchestrée à la ronde 5 par le futur vainqueur Robby KEVLISHVILI, âgé de seulement 16 ans, opposé au MI allemand Vincent KEYMER qui pointe lui à… 13 ans !!! L’expérience j’vous dis 🙂

Les Blancs jouent une longue séquence et gagnent (soyez d’humeur esthète) :

Le tournoi B fut remporté par Olivier GRANDMOUGIN avec 7,5/9. Voici sa dernière ronde, opposé à l’un de nos Vandop. Julien, auteur d’un très bon tournoi après sa défaite initiale, aurait mérité de gagner cette partie (et le tournoi)… L’année est encore longue et la roue tournera 😉

Les Blancs jouent et s’adjugent le B :

Enfin, trois petites études que vous trouVerez Vite, à condition de penser Vandop 😉

Tout d’abord la célébrissime étude du non moins célèbre Richard RETI (1889-1929). La mission semble impossible… et pourtant ! Les Blancs jouent et font nulle :

On lutte encore pour le partage du point dans cette seconde composition du Russe Alexandre HERBSTMAN (1900-1982). Les Blancs jouent et font nulle :

Enfin, l’une des nombreuses créations du compositeur alsacien et triple champion de France, Jean-Claude LETZELTER. Les Blancs jouent et matent en 3 coups :

Solutions des exercices de la semaine dernière :

Mat en 5 : 1.h4!!-c6 (ou 1…c5 2.h5-c4 3.h6-c3 4.h7-cxd2 5.h8=D mat) 2.Txa4!-c5 3.Txa3-c4 4.Th3 ! (le petit passage secret)-c3 5.Th1 mat

Mat en 4 : 1.Fb6+ – Rb3 2.Ta1 !! (THE move!)- c2 3.Fa5!-Rc3 4.Ta3 mat. OUF !

Mat en 3 : 1.Rc3!- b1=D (ou 1…b1=C+ 2.Rc2+ – Cc3 3.Fxc3 mat) 2.Cc2+ – Dxc2+ 3.Rxc2 mat.

Mat en 2 : 1.Ra2 !! et n’importe quel coup de cavalier noir sera suivi d’un mat 🙂

Mat en 1 : 1.0-0-0 mat bien sûr 😉 J’espère que vous l’avez tous trouvé !

Mat en 0 : Toutes mes excuses, l’échiquier était placé à l’envers 😉 Tournez le de 180 degrés et vous aurez le mat sous les yeux 🙂

2 réponses à Entraînez-vous avec Cédric (8)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez-nous !

Château-Parc du charmois, avenue du Charmois, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy. Ouvert mercredi, vendredi, samedi et dimanche. Tous les détails à la rubrique "club"

Nos joueurs (FFE)

Nos équipes (FFE)

Fiche club (FFE)

Dates Blitz club

Dates Trophées-Jeunes

Plaquette histoire club

Fiche inscription 2018-2019

Agenda
Déc
14
ven
19 h 00 min Masterclass FFE 3
Masterclass FFE 3
Déc 14 @ 19 h 00 min – 21 h 00 min
 
Déc
22
sam
14 h 00 min Trophée-Jeunes 4
Trophée-Jeunes 4
Déc 22 @ 14 h 00 min – 17 h 30 min
8 tournois d’échecs, de septembre à juin, pour tous les jeunes, de débutants à confirmés, même non licenciés en club Inscription : 3 euros, sur place de 13h45 à 14h Fin du tournoi vers 17h30[...]
Jan
12
sam
Jour entier Départemental jeune à Vandoeuvre
Départemental jeune à Vandoeuvre
Jan 12 Jour entier
Adresse : Espace Prévert, rue du Vivarais à Vandoeuvre les Nancy.

Le seul jeu qui appartienne à tous les peuples et à toutes les époques, et dont nul ne sait quel dieu l’a apporté sur terre pour tuer l’ennui, pour aiguiser l’esprit, pour stimuler l’âme. Où commence-t-il, où finit-il ?   « Le joueur d’échecs » (1943) de Stefan Zweig