Un grand merci pour leur soutien à la Ville de Vandoeuvre, au département de la Meurthe et Moselle, à la Région Grand-Est, à nos partenaires privés et mécènes, et bien sûr à la trentaine de personnes – bénévoles, prestataires, salariés – qui ont œuvré à la réussite de ce 14e Open international de Vandoeuvre !
Leur plus belle récompense : ce nouveau record à 308 joueurs, installant encore un peu plus Vandoeuvre parmi les plus gros tournois d’échecs français 🙂

Consultez les résultats détaillés, photos, parties à rejouer, etc., via les liens au menu « 14e open international ». Nous espérons vous revoir l’année prochaine, encore plus nombreux, a priori sur les mêmes dates : 2-6 janvier, pour une 15e édition spéciale puisque anniversaire … 😉 😉

Arbitré par Loriane Lebret et rassemblant 102 joueurs, le très fort tournoi A a connu de multiples surprises et a fini par produire un podium étonnant, avec trois joueurs – ex aequo à 7/9 – qui n’étaient absolument pas dans les favoris au départ ! Deux d’entre eux ne sont même pas Grand-Maîtres ! Au départage, c’est le jeune (cadet!) Maître néerlandais KEVLISHVILI Robby qui l’emporte, devant le GM chinois LIN Chen, et le jeune Maître Mulhousien IDER Borya (qui  a vaincu le tenant du titre Fedorchuk lors de cette dernière ronde). La chinoise NIE Xin termine 29ème et première féminine avec 5/9.

5 normes FIDE ont été réalisées sur Vandoeuvre 2018 : Norme de MI pour Burry (Mulhouse), Migot (Guingamp) et Mu Ke (Chine). Norme de gmf pour Nie Xin (Chine), et même norme d’arbitre internationale pour Loriane Lebret !

Clin d’œil spécial aux Donchenko’s père et fils 😉 Alexander (19 ans), notre Grand-Maître allemand super renfort de notre équipe de TOP12, 5e au classement final avec 6,5/9 (1er vandopérien), primé ici en compagnie de son père Anatoli, 30ème avec 5/9 et premier vétéran :

Arbitré par Valentin Battistella et Claude Dubuc, le tournoi B pour les moins de 2000 elo a regroupé 106 joueurs et a été – comme souvent – très serré ! Au final, un ancien jeune vandop désormais licencié en Occitanie – Olivier Grandmougin – l’emporte d’une courte tête, ex aequo à 7,5/9 avec les deux Rouanais Bat Mergen et Bilguun Bat. La première joueuse est la turque Remel Oney, 7ème avec 6,5/9.

Arbitré par la Maître internationale Anastasia Savina, ce tournoi C « nouvelle formule » (9 rondes pour les moins de 1600 elo, comptant pour le Elo fide) a attiré 81 joueurs et a vu la victoire du joueur local William Rahi (club Nancy Stanislas) avec 8/9, devant Laffaille de Lutèce 7,5/9 et le jeune vandop Capacès 7/9. La première joueuse est Sarah Delhoume (club Paris Petit Pouchet), 5ème avec 7/9.

 

Cette dernière journée a commencé par la nouveauté 2018 : le tournoi D réservé aux débutants ! Dans une ambiance conviviale, un mélange de 19 jeunes, adultes, parents… s’est réuni pour disputer un vrai tournoi d’échecs pendant quelques heures (7 rondes cadence 15 min ko). C’est le père d’un jeune joueur du tournoi C – Ulambayar BALDANDORJ – qui l’a emporté, avec 6/7 : ici la grille finale.

Un programme chargé sur ce dernier jour samedi 6 janvier 2018 :

9h : Ronde 7 du tournoi C (puis la R8 à 11h15 et la R9 à 13h30)

9h30 : Tournoi D pour les débutants (inscription sur place à partir de 9h, et fin vers 14h)

10h : ronde 9 des tournois A et B : parties en direct sur ce lien

16h : cérémonie de clôture et remise des prix pour tous

Bonne dernière journée à Vandoeuvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez-nous !

Château-Parc du charmois, avenue du Charmois, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy. Ouvert mercredi, vendredi, samedi et dimanche. Tous les détails à la rubrique "club"

Nos joueurs (FFE)

Nos équipes (FFE)

Fiche club (FFE)

Dates soirées rapides

Dates Blitz club

Dates Trophées-Jeunes

Dates Circuit54

Plaquette histoire club

Tract du club

Fiche inscription 2017-2018

Agenda

Le seul jeu qui appartienne à tous les peuples et à toutes les époques, et dont nul ne sait quel dieu l’a apporté sur terre pour tuer l’ennui, pour aiguiser l’esprit, pour stimuler l’âme. Où commence-t-il, où finit-il ?   « Le joueur d’échecs » (1943) de Stefan Zweig