Quand il fait très chaud en juillet, ce qui peut arriver même en Lorraine – si, si ! – on peut se rafraîchir en allant à la piscine, ou alors participer au 3ème rapide de St-Max. En effet, le club maxois propose depuis 3 ans au début de l’été une formule que l’on peut qualifier de rafraîchissante. Prenez quelques grozélos, mélangez-les avec d’honnêtes pousseurs de bois et quelques parfaits débutants non licenciés, ajoutez-y une Patate, et vous obtiendrez la recette idéale pour passer une après-midi agréable et sans pression, puisque sans risque de perdre ces précieux poinzélos si durs à gagner à la sueur de son front.

Pour couronner le tout, la clim qui avait tant fait défaut l’an passé avait été réparée et poussée à fond, et le président de Seichamps ne put éviter le refroidissement : son nez prit après quelques rondes la couleur de son maillot… Heureusement, on évita l’hypothermie grâce aux facéties d’un joueur mosellan bien connu dans le circuit qui fit le show…

Et puis voir tous ces p’tits jeunes faire chauffer leurs méninges le premier jour des vacances scolaires a quelque chose de rassurant pour l’avenir de l’humanité. Et comme il s’agissait pour beaucoup d’entre eux de leur premier tournoi, il est bon de repréciser quelques règles : on ne tripote pas toutes ses pièces avant d’en déplacer une, on n’oublie pas de faire la queue avant de pointer, on serre la main à son adversaire quand on a perdu et même si on a mal joué, on ne dit pas à l’arbitre qu’on a fait nul par pat alors que non et on n’oublie pas d’appuyer sur la pendule sous peine de perdre au temps alors qu’on a une tour de plus en finale (ça c’est pour ma pomme). Mais rassurons-nous : tous ces petits défauts disparaissent après quelques tournois.

Côté Vandop, le jeune retraité des échecs Laurent Bauer échoue malheureusement au pied du podium, squatté par J. Pouchon, L. Azorit et D. Steininger. Louis Pavée s’octroie une jolie 8ème place et le 1er prix pupille. Tout le monde put repartir avec un lot – et tous ses Elo – car, comme l’a dit Jo-Wilfried Tsonga à Roland-Garros, «l’important, c’est de participer».


Quelques photos prises par Vincent Moret

 

 

4 réponses à Un vent de fraîcheur au Rapide de Saint-Max !

  • Magnifique ! Bon j’attends toujours Germain Godot mais sinon Il y a tout…????????????

    • Disons que je préfère faire des blagues sur des gens que je connais… 😉

    • Après le Bucket challenge (bien glacé de préférence), here’s the Beckett challenge…moi Sam’va une petite balade irlandaise avec ou sans Godot! Et pas besoin d’aller en Avignon, ainsi pont, pont, pont le lien entre échecs et littérature…Plus sérieusement, un grand merci pour votre bonne humeur, votre hébergement sur vos blogs et aussi la présence appréciée des membres de votre club. A très bientôt, pour sûr!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-nous !

Château-Parc du charmois, avenue du Charmois, 54500 Vandoeuvre-lès-Nancy. Ouvert mercredi, vendredi, samedi et dimanche. Tous les détails à la rubrique "club"

Fiche inscription 2016-2017

Plaquette histoire club

Tract du club

Nos joueurs (FFE)

Nos équipes (FFE)

Fiche club (FFE)

Dates tournoi interne

Dates Blitz club

Dates Trophées-Jeunes

Dates Circuit54

Agenda

Gravityscan Badge