Cap, ou pas Cap ?

cap d'agde 2014 025

Tous les deux ans (chaque année à présent), c’est toujours la même question qui se pose au pousseur de bois à la Toussaint : t’es Cap ou t’es pas Cap ?

Comprendre : tu fais le tournoi du Cap d’Agde ou celui de la Bresse ?

Eh bien cette année, pour la triplette Talancé, vous l’aviez deviné, qu’est-ce que vous êtes malins, la réponse se trouvait dans l’Héraut. En effet, un peu d’Hérautisme n’a jamais fait de mal à personne, et quoi de mieux, paraît-il, que le Cap pour cela ?

Quoi qu’il en soit, elle allait rejoindre d’autres Vandop’, la doublette Nezosi (Constantin et son papa Christophe) et Jean, venu en vieux loup Sulitzer.

Le Cap, comment vous l’expliquer… c’est une grosse machine rassemblant près de 700 compétiteurs répartis en 4 tournois : autant dire qu’il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. On y vient souvent en famille, il y a des jeunes, des vieux, et même des femmes (si,si, plein, et qui ne font pas que la cuisine, c’est à peine croyable, mais elles jouent aussi !!!). Et contrairement à ce que pourrait laisser penser la sulfureuse réputation du lieu, tous les joueurs sont habillés (on offre même des tee-shirts pour ceux qui auraient oublié).

Question organisation, ils ont fait quelques progrès : la première ronde n’a commencé qu’avec 45 minutes de retard. Il y a deux ans, c’était 1H30…Et puis cette année, ils n’avaient pas oublié de débrancher le mistral et de commander le soleil. Rendez-vous compte : on a pu se baigner fin octobre ! Certes, à La Bresse, il y a également une piscine. Mais ici, elle est beaucoup plus grande, et plus salée.

Rassurez-vous, le Cap n’a pas perdu pour autant ce petit parfum d’amateurisme qui fait son charme : les résultats et appariements sont mis en ligne tard dans la nuit (quand ils le sont…), parfois ils changent un quart d’heure avant la ronde, ou alors on vous attribue une table qui n’existe pas, et vous vous retrouvez avec votre adversaire dans le rôle de la balle de ping-pong que se renvoient l’arbitre de la salle 2 (échiquiers 29 à 127) et son homologue de la salle 3 (échiquiers 131 à 163), parce qu’on vous a donné la 129…

Pour le 20ème anniversaire, on nous avait promis des surprises. Et en effet des surprises il y eut. Tout d’abord, le traditionnel trophée Karpov fut supprimé 15 jours avant le début des hostilités et remplacé par un match au nom d’entremets, “de l’amitié franco-russe”, ou quelque chose dans ce goût là. Dommage : cette année nous ne verrons donc pas Ivanchuk se curer le nez en matant l’écran des retransmissions…

Et puis, peut-être pour éviter le cirque des éditions précédentes, ils avaient supprimé le chapiteau. Du coup, les petizélos des tournois du Fil Rouge et de l’Avenir se retrouvaient délocalisés dans un autre centre de vacances, certes pas trop loin, mais quand même à l’écart des gros.

cap d'agde 2014 128

Quoi qu’il en soit, au Bélambra, les 4 fiers-à-bras engagés dans le tournoi Avenir ferraillèrent avec panache et firent mieux que se défendre.

Constantin résista longtemps contre des 1300-1500 (son papa dut l’attendre !), fit mouche à deux reprises et s’offrit même le scalp d’un minime à qui il rendait près de 130 points. Il manque encore un peu d’expérience (pas étonnant pour un poussin !), mais son application et ses capacités de concentration sont prometteuses pour la suite.

Christophe, tel le chevalier François de Hadoque, se lança à l’abordage sabre au clair, mais fut bien mal récompensé par deux nulles un peu injustes face à des adversaires coriaces. Il louvoya ensuite entre victoires et défaites avant de finir en trombe sur deux succès d’affilés.

Un choix judicieux de stylo permit à votre serviteur de connaître un départ en boulet de canon (4pts/5 : je l’avais malencontreusement égaré à la ronde 2). Malheureusement, le stylo magique s’enraya, son remplaçant déficia une nouvelle fois, et mon score stagnagna. Par bonheur, il se remit miraculeusement à fonctionner à la dernière partie, m’évitant le grand roque.

cap d'agde 2014 144

Cocotte embrocha un à un ses quatre premiers adversaires, jusqu’à se retrouver table 1, où elle perdit, en dépit d’un avantage certain. Elle laissa encore quelques plumes dans les deux parties suivantes (défaite alors qu’elle aurait pu arnaquer la nulle par deux fois, puis nulle malgré un pion de plus) mais fit jouer ses qualités de finisseuse dans le sprint final. A l’arrivée, une belle 23ème place et une perf à 1688 qui devrait lui rapporter une soixantaine de petits poinzélos !

 

La grille complète ici.

     

                                                      

cap d'agde 2014 048 - Copie

Dans le Cavalier, Aliaume chuta d’entrée. Mais il se remit bien vite en selle, et, éperonné par son premier succès, il désarçonna un 1882, puis récidiva à la 5ème ronde contre un 1926, avant de mettre à terre un 1870 qui avait fait la course en tête jusqu’à la mi-parcours. Malheureusement, un dernier obstacle mal négocié l’empêcha – peut-être – de participer à la course aux prix. Résultat final : une encourageante 32ème place, et surtout une perf à 1905 qui devrait lui permettre de franchir la barre des 1800 zélos au prochain classement !

Jean débuta par une victoire et une nulle, qu’il prit le temps de digérer dans les deux rondes suivantes. Mais le vieux mâle solitaire retrouva son appêtit dans la 2ème partie du tournoi : les jeunes loups aux dents longues s’y cassèrent tous les crocs ! Beau finish, qui permet à Jeannot de talonner le jeunot !

                                                                                                       

                                  

                                                                                                                             La grille complète ici.

                               

Mais quel est ce bruit que j’entends soudain ? Sont-ce les vagues, les mouettes, un coup de tonnerre ?

Mais non – que suis-je bête !

C’est le C(l)ap de fin !

Vous avez aimé cet article?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles

La Bresse – Bilan

Un grand merci au papa de Pablo et aux parents de Lukas qui ont emmené et ramené plusieurs enfants à l’aller et au retour, mais

Lire plus »