Nos jeunes (toujours pas) au Top !

topJ le Mans 015

Deuxième week-end de Top Jeunes dans la riante cité des rillettes. Grâce au minibus gracieusement prêté par la mairie de Vandoeuvre, nous mettrons moins de 24 heures pour rallier le Mans. Objectif évident, nécessaire et tout à fait réalisable fixé par le coach : faire mieux qu’à Mulhouse. Et pour cela, nous disposions d’une arme secrète : un sachet plein de grains de wasabi pour les perdants.

topJ le Mans 047

Ronde 1 : Le Mans, ou roulez, petits bolides.

Entre les lionceaux et les Manceaux, il y avait a priori plus d’une syllabe de différence sur le papier. En plus, P’tit louis avait décidé de jouer comme un bolide, ce qui n’arrangeait pas nos affaires. A plein gaz dans la ligne droite des Hunaudières, il finit par deux fois dans les graviers. Après les défaites à peine moins rapides d’Alexandre et des frangins Charbo, le match était plié comme une vieille bagnole. Cependant, les motifs de satisfaction étant rares de nos jours, nous pouvions tout de même nous réjouir avec la première victoire en Top J. de Fatima, imitée au bout de la nuit – et de l’ennui – par Bérénice. Mais l’exploit du jour devait revenir à Aliaume, qui coiffa sur le fil un ex vice-champion de France pupille coté à plus de 2100 Elo ! Défaite 11-5.

topJ le Mans 028

Ronde 2 : Le loup et l’Agneaux-Saint Lô

Avec un nom pareil, nous étions en droit d’espérer que leurs adversaires se feraient croquer facilement par les lionceaux. Mais à Saint-Lô, ils n’avaient pas lu La Fontaine, et de toute façon, dans la fable, c’était un loup… Revenons donc à nos moutons. La raison du plus fort étant toujours la meilleure, la défaite fut écrasante : 9 à 2. Seuls Christophe, qui l’emporta, Bérénice, Fatima et Mattéo, qui annulèrent, échappèrent aux terribles graines du coach.

topJ le Mans 032

Ronde 3 : Villepinte, ou Caïssa veut pas ça veut pas

Après les 2×2 parties des poussins et la défaite de Matthieu, le match paraissait une nouvelle fois bien mal engagé. Certes, Fatima avait apporté un point précieux à l’équipe, mais Louis, qui avait d’abord perdu, avait préféré annuler sa seconde partie plutôt que la gagner. «J’avais vu que j’avais deux fourchettes possibles !» confiera-t-il au coach médusé… Nous ne saurons sans doute jamais pourquoi il ne les a pas jouées…

Par bonheur, et avec un sens du timing qui l’honore, c’est le moment que choisit Alexandre pour débloquer son compteur en Top J., ramenant le score à 4-3. Un bonheur n’arrivant – paraît-il – jamais seul, le coach revenait de la pêche aux nouvelles avec de bonnes, justement : Christophe avait une tour d’avance, Bérénice un pion de plus, Mattéo, un pion de moins, mais il avait un plan simple pour obtenir la nulle en sacrifiant au bon moment son cavalier sur le candidat à la promotion, tandis qu’Aliaume tenait le choc contre son 2000.

topJ le Mans 021

 

Comme prévu, Christophe fit sa perf, non sans avoir rendu entre-temps un peu de matériel. L’impensable était en train de se produire : nous menions au score.

Mais las patatras, Mattéo préféra échanger son destrier contre le bourrin parisien, et Aliaume, qui ne pouvait plus perdre avec son pion de plus, craqua dans le zeitnot… La victoire de Bérénice, encore une fois dernière à finir, ne put rien y changer : défaite cruelle 8 à 7.

Nous décidons d’aller la noyer dans le cidre et d’accessoirement fêter l’anniversaire de Bérénice.

topJ le Mans 022

Ronde 4 : L’oeil noir de Sautron (les fans de Tolkien comprendront)

Sautron, où notre dernière chance de sortir des mines de la Moria non bredouilles. Pour conjurer le mauvais oeil, nous avions trinqué la veille à la victoire. Le risque était mesuré : avec un peu de chance, il y aurait bien un de nos jeunes pour gagner un match…

Sans surprise, l’éclaircie ne vint pas de Louis : 7ème partie, et un bilan sans gain pour notre poussin anémié. En revanche, et comme les jours précédents, la lumière vint de la discrète et appliquée Fatima. Le temps d’échanger les adversaires, et les résultats s’inversaient : Louis reprenait enfin des couleurs, tandis que Fatima s’assombrissait. Comme entre-temps Mattéo avait perdu, il est vrai contre un adversaire à qui il rendait quelque 400 points, nous étions menés au score. Mais Christophe était mieux, Matthieu avait une pièce (!) supplémentaire, et l’adversaire d’Alexandre venait d’oublier de lui planter une enfilade… Et l’espoir, le sale espoir, de s’insinuer sournoisement dans nos âmes meurtries…

topJ le Mans 019

 

Mais le mauvais oeil, ça colle à la peau comme le sparadrap du capitaine Haddock. Christophe perdit sa qualoche et Matthieu une tour sur enfilade : parties nulles pour les frères Charbo.

On crut voir le bout du tunnel lorsqu’ Aliaume, qui était moribond, ressuscita : tel Bilbo le cambrioleur, il venait de voler sa partie. A 4-4, avec 2 parties encore en cours, on allait peut-être assister à une de ces happy ends un peu tirées par les cheveux propres à tout récit d’aventures qui se respecte. Hélas ! Alexandre désamorça rapidement tout suspense : il Ga(ndal)ffa et signa la feuille. Ne restait plus en lice que Bérénice (étonnant, non ?) qui ne pouvait plus gagner, et allait même sans doute perdre : la paix des braves fut conclue et scella notre défaite 6 à 4.

topJ le Mans 026

topJ le Mans 017topJ le Mans 012

Et à propos de conclure, terminons par une bonne nouvelle : le coach ne s’est pas perdu…

Top j Le Mans 2 025

On lui avait mis une pancarte !!!

Vous avez aimé cet article?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles