Sympathy for the (Red) Devils

rapide seichamps 009

Pendant que l’élite de la Vandopérie était occupée à siroter des cocktails à Drancy – uniquement quand il s’agit de fêter des victoires, je le précise bien, et Dédé la Monnaie, notre Grand Argentier, qui s’inquiète du dépassement du budget boisson, peut être rassuré : elles ont quelque peu tendance à se ralentir ces jours derniers – sept Vandops un peu moins talentueux ont participé à l’incontournable rapide de Seichamps, qu’on ne présente plus.

Pour sa huitième édition, l’organisateur, le grand MAlain et sa horde de diables rouges et autres succubes, nous avait promis une petite surprise, et sur les réseaux sociaux, ça supputait sec, malgré les inondations : allions-nous avoir droit à un service topless à la buvette ? Encore mieux que les lots pour tous, des lolos pour tous ? Hélas ! Sabine, au prétexte que la température ambiante ne s’y prêtait guère, refusa, ne voulant risquer un rhume de cerveau si près des vacances scolaires. Ce qui montre au moins deux choses : que les femmes sont nulles en anatomie et que la mauvaise foi féminine est sans limite (ou du moins comparable à la mienne ) !

A la place, on a eu un verre en plastique, ce qui est une excellente idée. D’abord, cela permet de faire des économies de gobelets à la buvette, c’est bon pour la planète, tout ça tout ça. Mais surtout, c’est très pratique par les temps qui courent : cela fait une très bonne écope en cas d’inondation !

Blague à part, comme chaque année, le tournoi fut un grand succès populaire, et je peux vous assurer sans risque de me tromper que les 7 Vandops ont tous fini dans les 150 premiers et ont tous été récompensés par un lot ! Et je dois reconnaître que, grâce aux sponsors, ils sont de mieux en mieux : je pourrai ainsi prochainement déguster des nems avec des frites tout en lisant un manuel d’échecs acheté en ligne sur un site spécialisé, ce qui change tout de même de la cassette VHS de La Grande Vadrouille gagnée une autre année. Tous primés donc comme à l’Ecole des Fans, mais avec toutefois une mention particulière pour Aliaume, qui entre dans le top 10, et pour sa soeur Bérénice qui obtient la 3ème coupe féminine (pour ne pas être en reste, j’ai tenté d’ajouter un «i» à mon prénom, mais le stratagème, trop gros, échoua. L’année prochaine, pour gagner enfin un de ces trophées qui font l’admiration des foules, j’essaierai de me faire passer pour un poussin).

Pour finir, dans ce concert de louanges, puis-je tout de même oser le début du commencement de l’embryon d’une critique ? Alain, si par hasard tu faisais partie des trois lecteurs lisant ces lignes, Alain, de grâce, l’an prochain, occupe-toi toi même de la musique. Ce n’est pas que je n’aime pas la Country, non, mais comment dire ? Cela ne fait pas très Seichanais… A la place, vois-tu, j’aurais plutôt vu UB 40 (Red Red Wine), les Rolling Stones (Sympathy For The Devil), ou Red Hot Chili Peppers…

La grille américaine

Vous avez aimé cet article?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Une réponse

  1. Ah j’attendais …je ne suis nullement déçu!
    Merci ô grand capitaine Patate,ce fut grand plaisir de vous accueillir à nouveau avec votre progéniture !
    Quant à la musique je commence à parlementer avec le responsable concerné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles

Article de presse

Un très bel article de l’ESt Républicain sur notre pépite Lucia à lire ici : https://www.estrepublicain.fr/edition-nancy-et-agglomeration/2019/12/04/lucia-stoll-10-ans-petite-reine-des-echecs Vandœuvre-lès-NancyPortrait Lucia Stoll, 10 ans, petite reine des échecs

Lire plus »

Kévin Maurice

Kévin Maurice est installé à Lunéville depuis 3 ans. Il y exerce le métier d’enquêteur dans la gendarmerie. De père militaire, il a beaucoup bougé

Lire plus »