Projet scolaire : saison 2 trimestre 2

Comme à chaque fin de cycle, voici le petit compte-rendu de notre coach Cédric qui fait découvrir le jeu d’échecs aux enfants des écoles de Vandoeuvre sur le temps scolaire :

Nous sommes intervenus sur quatre classes des écoles primaires JULES FERRY (les lundis) et JEANNE D’ARC (les jeudis) sur la période du 8 mars au 11 mai 2021.

Voici la programmation des interventions :

– lundi de 14h00 à 15h00 avec la classe de CE1/CE2 de Madame ROUXEL composée de 22 élèves.

– lundi de 15h00 à 16h00 avec la classe de CE2/CM1 de Madame PASCALE composée de 23 élèves.

– jeudi de 14h00 à 15h00 avec la classe de CE1 de Madame BRAVETTI composée de 16 élèves.

– jeudi de 15h00 à 16h00 avec la classe de CE1 de Madame BRONNER composée de 15 élèves.

Chaque activité avait lieu sur le temps scolaire, dans une salle de classe et en présence de l’enseignante. Chacune des séances, sept à Jules Ferry et six à Jeanne d’Arc (jeudi 13 mai étant jour férié), était structurée de manière identique, à savoir d’une présentation théorique d’environ vingt minutes sur un échiquier mural suivie de diverses mises en pratique sur le temps restant. Un support papier récapitulatif des nouveaux acquis était distribué à tous les enfants à l’issue de chaque leçon.

L’objectif mis en place conjointement entre le club, les écoles et l’Education Nationale était, au-delà d’une initiation au jeu d’échecs, de développer chez les élèves des qualités telles que la patience, la concentration, la mémoire et le respect des règles pour n’en citer que quelques-unes.

Voici pour le détail des thèmes abordés à chaque séance :

1. Présentation du jeu, des pièces et de la géométrie de l’échiquier (cases, colonnes, rangées, diagonales) suivie de l’apprentissage des déplacements du pion et du Cavalier.

2. Déplacements de la Tour et du Fou.

3. Déplacements de la Dame et du Roi.

4. Notions d’échec au Roi, d’échec et mat et du pat.

5. Principes généraux d’ouverture (début d’une partie) synthétisés par le “CDR” (Centre, Développement, Roque).

6. Organisation d’un tournoi amical.

Ce programme fut suivi à des rythmes différents selon les groupes, l’âge des enfants variant sensiblement d’une classe à l’autre. Le tout dans le respect des mesures sanitaires imposées. Ainsi, le point 5 du programme ne put être complété dans les deux groupes plus jeunes de l’école Jeanne d’Arc, tandis que les enfants de l’école Jules Ferry bénéficièrent d’une séance supplémentaire pour renforcer les acquis. La fermeture des écoles et les vacances scolaires (entre le 5 et le 25 avril) ont bien sûr influé sur le rythme des leçons.

En conclusion et à titre personnel, je n’ai rencontré aucun problème sur l’ensemble de ma période d’intervention. Ceci fut principalement dû non seulement à la présence d’enfants agréables et majoritairement intéressés, mais aussi à des enseignantes accueillantes, impliquées et toujours de bon conseil. Mon travail s’en trouva naturellement simplifié.

Cédric Paci

Vous avez aimé cet article?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d'articles